La Voix du Nord 4/5/12

Die Zeitung la voix du nord Verena von Lichtenberg :

son « invitation à étendre le champ de vision

afin d'entraîner le spectateur dans un voyage de douceur »

vendredi 04.05.2012 - La Voix du Nord

 L'artiste, Verena Von Lichtenberg (à droite) avec Marceline et Roland Demazure et Désiré Cerf, représentants du Paint-club.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette nouvelle édition de l'exposition d'Art, organisée par la municipalité en partenariat avec le Paint-club,

a été comme chaque année un lieu de rencontre et de partage d'artistes reconnus associés à des amateurs. Cinquante artistes ont proposé de découvrir leurs oeuvres durant quatre jours à la salle des fêtes. L'enthousiasme de Danielle Brassart, présidente du Paint-club, a permis au public d'apprécier un large éventail de styles. C'est aussi, comme elle le souligne, « grâce au soutien précieux de Roland Demazure, vice-président, et de son épouse Marcelline, trésorière, qui sont l'âme de la manifestation, que chacune de nos éditions est un succès. Ils sélectionnent les artistes, organisent et animent l'événement pour en faire un moment incontournable au niveau local et maintenant bien au-delà puisque la notoriété de notre exposition dépasse les frontières de notre région. » Pour cette édition, les organisateurs étaient fiers d'accueillir Verena von Lichtenberg. Rencontre avec cette artiste peintre.

- Comment est née votre passion ?

« Je suis fille d'architecte, née à Strasbourg. Dès le plus jeune âge, j'ai eu une véritable vocation pour le dessin. À partir de là, j'ai laissé libre court à cette passion, ce qui m'a permis de gagner plusieurs concours de dessins et de peinture et j'ai été marquée par des architectes et peintres tels que Mis van de Roh, Otto Wagner, Hundertwasser, Kandinsky, Miro ou Dali. J'ai ensuite intégré l'école des Beaux Arts de Darmstadt et poursuivi une recherche artistique. Mon parcours professionnel à Darmstadt et à l'École supérieure des travaux publics de Paris m'a permis de côtoyer des architectes et urbanistes renommés tels Frank Owen Gehry, Norman Foster, Jean Nouvel ou Roland Castro, avant de me consacrer exclusivement à ma passion, la peinture ».

- Pouvez-vous décrire votre style si particulier, parler de vos inspirations ?

« Peindre la mer comme une entité qui fait le lien entre ciel et terre. À la recherche de l'élégance, de la beauté et de la profondeur, c'est une véritable invitation à élargir et étendre le champ de vision afin d'entraîner le spectateur dans un voyage de douceur vers cette ligne, impossible à atteindre, qu'est l'horizon (...). Ce contraste (NDLR : celui de ses toiles en noir et blanc, qui côtoient les bicolores réalisées exclusivement au couteau, avec une chaleur de l'orangé renforcée par la lumière du bleu) représente pour moi la force, comme le Soleil de Minuit que l'on observe dans le Grand Nord. Il montre aussi la puissance qui met en valeur les éléments (...). C'est aussi une recherche de pureté et d'élégance ».

- Vous partagez la tête d'affiche avec un autre artiste local, pouvez-vous le décrire ?

« Jean-Bernard Carpentier ... ... ...